Qui suis-je ?

        Ça, c'est moi. Ou plutôt une photo de moi. Par contre, pour définir qui je suis, ainsi que pourquoi et comment j'écris, il me faudrait vous décrire par le menu ce qui se passe dans ma tête. Et là, je dois avouer que ce serait sacrément compliqué. Nous en resterons donc à une présentation très formelle, car en fait, pour découvrir ce qui se passe dans ma tête, il suffit de lire mes livres. CQFD.
        Or donc... Mon nom et mon prénom sont bien ceux-là : Jocelyne BACQUET. Je les trouvais plutôt chouettes, alors pourquoi me fatiguer à chercher un pseudo ?

        Je suis née au cours de l'an de grâce 1961, j'eus donc sept ans en mai 68, et je peux vous jurer que je me souviens très bien de l'ambiance qui régnait à cette période-là, même si je décryptais cela à travers le prisme de mes jeunes moyens de compréhension.
        Je suis issue d'un mélange improbable : un papa ch'ti et une maman italienne (ce qui explique peut-être en grande partie le grand-écart mental qui habite mes méninges depuis toujours).
        J'ai moi-même procréé ( si si ! ) et ai donc mis au monde quatre enfants, deux garçons, puis deux filles (égalité des sexes, je vous l'ai dit, je suis frappée du sceau de mai 68), nés en 1988, 1992, 2002 et 2002 (non,  pas une janvier et l'autre en décembre, beaucoup plus classique, deux d'un coup, phénomène appelé grossesse gémellaire, quel vilain mot... pour un si joli résultat).
        Depuis, je mets au monde d'autres bébés, mes livres chéris. Tous parfaits, cela va de soi, comme le sont mes enfants de chair et de sang...
        Voilà pour moi.
        Je laisse maintenant la vedette aux vrais héros de ce site : mes livres et leurs occupants, classiquement appelés personnages, et qui vont se faire un devoir de vous alpaguer, puis de vous envoûter. À bon entendeur, salut !

Mon actu...




          Dans un monde en chaos, où l'humanité est réduite à sa plus simple expression, des hommes, les guerriers, sont chargés d'assurer la sécurité des nantis, seuls capables de s'offrir leurs services.
          Dans les rues, rôdent des êtres violents, humains dégénérés totalement transformés, victimes d'on ne sait quel mal, mais dont on devine qu'il est à l'origine de cette fin progressive de l'humanité.
          Les guerriers, oeuvrant par deux, obéissent à des instances supérieures, que l'on entrevoit d'un chapitre à un autre. Qui sont-ils exactement et jusqu'à quel point manipulent-ils les guerriers comme de vulgaires marionnettes ? Quel est le but de chacun des protagonistes ?
          Les années passent et le mystère ne fait que s'épaissir, pour le lecteur comme pour ces deux guerriers, Jack et Harry, que nous suivons tout au long du livre, jusqu'à l'aboutissement, la dernière page, où tout sera dévoilé. 


Contact, renseignements...